image montrant une maison et un logo écrit électricité

Electricité

image illustrant electricité
Le diagnostic électricité est un diagnostic immobilier obligatoire en France, réalisé par un professionnel certifié.

 Il porte sur l'état de l'installation électrique intérieure d'un bien immobilier, et est destiné à évaluer les risques pouvant mettre en danger la sécurité des personnes et de leurs biens.

Le diagnostic électricité est obligatoire dans les cas suivants

Le diagnostic électricité porte sur l'ensemble de l'installation électrique située en aval du disjoncteur général du logement (et des éventuelles dépendances).

 Il concerne notamment les éléments suivants :

Le diagnostiqueur réalise une série de contrôles visuels, de tests et de mesures, afin d'identifier les défauts susceptibles de compromettre la sécurité. 

Il établit ensuite un rapport de diagnostic, qui doit être annexé au contrat de vente ou de location.

Le rapport de diagnostic électricité comporte deux parties

  •  

 

Le diagnostic électricité a une durée de validité de 3 ans.

 

Vous voulez savoir ce que va vérifié exactement le diagnostiqueur ? 

Je vous liste les points de contrôle ci dessous : 

Le Diagnostic électrique et la normes NF C 16-600 ou l'arrêté du 28 septembre 2017

 

Le contrôle électrique ne s'effectue pas comme celui des électriciens lors d'une installation sur la normes NF 15-500 mais sur celui de la NF C 16-600 qui vise comme mentionné plus haut à vérifié la sécurité des personnes. 

Le Diagnostic ne peut petre considéré comme la liste exhaustive des travaux à envisager et donc en aucun cas, il ne s'agit d'un contrôle de conformité de l'installation visi à vis d'une quelconque réglementation. 

Controle N°1 : 

Le premier contrôle sera de vérifié la coupure en cas d'urgence , en un lieu unique , accesible et connu en cas d'intervention, d'anomalie, d'incendie ou de danger.

Généralement c'est le disjoncteur de branchement qui assure ce rôle plus connu sous le nom de AGCP, Le diagnostiqueur va vérifié la bon fonctionnement et son installation.

Controle N°2 : 

Il concerne le bon fonctionnement du DDR (disjoncteur différentiel risiduel) et de son installation. Qu'il soit assuré par l'AGCP ou par un "30mA". Le DDR et son bon déclenchement assure une protection avancé des personnes. 

Controle N°3 : 

Le troisème contrôle concerne la prise de terre et son installation, dimension des conducteurs de terre 25 mm2 pour du cuivre nu ou 16mm2 pour de l'isolé. Ainsi que les section du conducteur de la LEP ou de la LES ( Liaison équipotentiel principal(P) ou secondaire (S).

Il faut vérifié les valeurs effectué par une messure par un instrument appellé METREL 96600 cela permet de contrôlé son adéquation avec la sensibilité du dispositif différentiel.

Exemple des 2 installations les plus communes : différentiel de 500mA valeur maximum de 100Ohms sur la prise de terre. Pour un 650mA cette valeur ne doit pas dépassé 77Ohms.

Autre point à vérifié sur la prise de terre est la continuité de la liaison que ce soit sur les canalisations métalliques de fluides, le contact de terre des socles de prise de courant et la masse de gros matériels électroménagers. cette valeurs de continuité ne doit pas être supérieur à 2 Ohms.

Controle N°4 : 

Le quatrième controle porte sur la protection contre les surintensités et les section de conducteurs.

Il faut vérifié la tension au Neutre mais aussi que chaque circuit est équipé et est protégé sur les conduteurs de phase.

Il sera vérifié aussi que le neutre n'est pas commun à plusieurs circuits et que chaque section de conducteur et adapté.

Ce point de controle terminera par les connections au appareillage et aux traçe d'échauffement.Mais aussi que le tableau de répartion ou le disjoncteur de branchement ne soit ni au dessus de feux ou de plaques de cuisson, ni sous un point d'eau.

Controle N°5 : 

Il porte sur l'adéquation des zones comprennant une douche et une baignoire et la sécurité de la LES. ( bien relié au canalisation d'eau par exemple) La LES ne doit pas être inférieur à 1,5mm2 en cuivre protégé mécaniquement ou de 2,5mm2 en cuivre non protégé.

Controle N°6 : 

 

Vous êtes beaucoup a me demandé les régles concernant les distances entre les baignoires, lavabo, douches.

La norme nf c 16-600 ou l'arrêté correspondant ne défini aucune régle concernant les éviers que cela soit pour la salle d'eau ou la cuisine.

concernant la douche et la baignoire, les zones et les degrés de protection minimal du matériel électrique correspondent à :

zone 0 = Receveur de douche, intérieur baignoire.

zone 1 = situé au dessus du receveur

zone 2 = et sauf exception jusqu'à 60 CM de la zone 1

zone 3 = et sauf exception à 40cm de la zone 2

Ceci permet de savoir quel type de prise et ou doivent elle être installer.

par exemple une prise de courant avec contact de terre doit être installer dans une Zone 3 mais ni dans une Zone 0 , 1 , 2.

Une prise de rasoir peut être installé en zone 2

et un matéirel TBTS peut être installé dans une zone 0, 1, 2 , 3

liste non exhausives.

Controle N°7 :

 

Concerne l'absence de matériels présentant des risque de contact direct avec le matériel ou conducteur sous tension.

Controle N°8 :

 

Ceci permet de voir si du matériel et vétuses : disjoncteur à broche, fusible à tabatières, douilles métallique, interrupteur métallique ou porcelaine, poire de comande de tête de lit, socles de prise en saillie, avec fusible incorporé, cables mûller, ou méplat...

matériels inadapés à l'usage : socle avec brochage étranger, conducteur vert et juane utilisé comme conducteur actif. Les anciens conducteur de 1,13mm2

 

Controle N° 9  - 10 - 11 :

 

concerne les parties situés dans des parties communes et alimenté depuis les parties privatives, 

 

-------------

Concerne le cas échéant les installations électrique de la piscine ou de fontaine. Selon le meme principe que la douche ou la baignoire mais avec des limites différentes.

volume 0 = fond, pédiluves, intérieur du bassin...

volume 1 =  2m des bords du volume 0

volume 2 = au plan vertical extérieur du volume 1 et au plan parallèle situé à 1,5m de ce dernier. et jusqu'à 2,5m de haut.

les appareils autorisé non exhaustif : 

volume 0 = IPX8

volume 1 = IPX5

volume 2 = IPX2

-------------

Dernier point concerne en partie les socles de prise de courant ( si il y a un puit de 15mm) et si il y a présence ou non d'un DDR inférieur ou égal 30mA.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

liste non exhaustives des points de contrôle de la normes nf c 16-600 que doit respecté tout diagnostiqueur immobilier. Cette liste de controle et donné à titre informatif afin de vous renseigné sur les points que le diagnostiqueur vérifira lors de son passage.

 

Pour plus de renseignements, en cas de doute, un devis, le diagnostiqueur immobilier reste joignable et vous fournira tout les renseignements nécessaires au 06.67.77.84.40